Blockchain

Les équipes d’Alcimed explorent depuis plus de 10 ans les innovations dans les infrastructures de partage d’information digitale, et notamment le potentiel et les opportunités liés à la technologie Blockchain. Alcimed accompagne ses clients dans la compréhension du marché de la blockchain, de ses applications et de son potentiel de création de valeur.

Alcimed : conseil en stratégie innovation blockchain pour l'industrie

Les enjeux liés à la blockchain ou technologie de Distributed Ledger

  • Qu’est-ce que la blockchain et qu’est-ce qu’un distributed ledger ?

La genèse de la blockchain remonte à 2007, lorsque Satoshi Nakamoto – un pseudonyme utilisé par la ou les personnes qui ont développé le bitcoin – a travaillé sur une expérience de monnaie électronique décentralisée, en « peer to peer ». Cette expérience se basait sur les travaux de Stornetta et Haber de 1991, appelé « how to time stamp a document », et consistait à répondre à des impératifs d’horodatage, d’inviolabilité et de suppression du concept de tiers personne de confiance.

Aujourd’hui, dans sa définition moderne, une blockchain est un registre (ou base de données) distribué – d’où le terme distributed ledger – qui permet d’enregistrer et tracer efficacement tout type de transaction de données, de manière vérifiable et permanente. Tous ses utilisateurs partagent simultanément ce registre, en sont tous détenteurs, et peuvent y inscrire des données, selon des règles spécifiques fixées par un protocole informatique sécurisé grâce à la cryptographie. Une blockchain est donc une infrastructure de partage d’information, qui garantit transparence, sécurité, suivi et traçabilité.

  • Quels sont les enjeux liés à la blockchain ?

Au-delà des 1.5 billion d’euros (soit 1500 milliards) que représente le marché des crypto monnaies en juin 2021, le marché de la blockchain privée, utilisée en entreprises pour des services ou produits, pourrait atteindre 40 milliards en 2025.

Si le service bancaire devrait avoir la part du lion grâce notamment aux applications de sécurisation des transactions financières, avec des acteurs tels que Visa ou Moneygram, d’autres secteurs peuvent aussi tirer profit de la technologie blockchain : santé, mobilité, administrations, énergie… En santé notamment, le potentiel de la blockchain peut s’appliquer à la traçabilité des médicaments, la sécurisation des dossiers patients, le recrutement et le suivi de patients dans des essais cliniques, la sérialisation, …

Cependant, si ce marché se développe, de nombreux enjeux existent pour les industriels, les laboratoires pharmaceutiques, les Biotechs, ainsi que les Hôpitaux. Parmi ces enjeux, on compte notamment :

Même si la blockchain se veut une solution de réduction des risques liés à la sécurité des données, il reste des craintes liées à l’infrastructure même de la technologie blockchain, telles que la crainte de l’attaque « 51% », qui prévoit la falsification possible de données si l’information erronée est communiquée par plus de 50% du réseau, attaque particulièrement possible lorsque la blockchain est publique et faiblement distribuée. On peut également craindre la perte de la clé privée utilisée pour le cryptage de certains services, comme l’accès au dossier patient, et qui pourrait entrainer un accès à des données confidentielles. Il reste alors important d’être capable de choisir la technologie de blockchain appropriée au service ou produit final, afin de minimiser de tels risques.

Quelle technologie blockchain utiliser ? Doit-elle être privée ou publique ? Comment minimiser les risques de faille de sécurité ?
Une chaine de sécurisation n’est aussi forte que son maillon le plus faible. Si l’on pense notamment à l’adoption de la technologie blockchain par un acteur industriel de la santé pour la traçabilité des médicaments, la pertinence d’une telle technologie pourrait être limitée par la non-adoption des autres acteurs (hôpital, pharmacie, professionnels de santé, etc.). Imaginez-vous recevoir une cargaison précieuse dans un camion blindé, puis lors de la livraison, la cargaison est transportée du camion à votre domicile dans un carton. Cette faille existe aujourd’hui du fait du manque d’interopérabilité entre les acteurs d’une industrie. S’il existe des normes sensées atténuer ce problème, elles sont différentes d’un acteur à l’autre, tel un hôpital n’utilisant pas les mêmes normes ou technologies que l’autre par exemple. Cela rend la transaction et l’échange de données difficiles. En outre, l’application de technologies de blockchain pose la question du respect de la vie privée, du droit à l’oubli et du respect des règles RGPD en Europe et HIPAA aux Etats-Unis. A cela, ajoutons le fait qu’il existe autant de projets blockchain que d’étoiles dans le ciel, et le challenge prend toute sa mesure.

Comment faciliter les interactions entre les acteurs du système ? Quelle technologie préférer et pourquoi ? Comment sélectionner ou créer des normes permettant la meilleure efficacité opérationnelle ?
Aujourd’hui, bien que les rapports sur la technologie blockchain se succèdent sur les bureaux des institutions réglementaires, son cadre juridique est encore immature. Les premières lois visent souvent à limiter l’utilisation illégale de la technologie blockchain et à limiter l’évasion fiscale. Reste cependant à avoir un cadre précis sur la responsabilité des acteurs, la souveraineté de la technologie et les limites d’utilisation potentielles. Les industriels souhaitant utiliser la blockchain doivent donc préparer l’arrivée d’un tel environnement, en développant de manière flexible une stratégie blockchain pouvant s’adapter à une réglementation ultérieure.

Que pouvons-nous attendre des législateurs vis-à-vis de la blockchain ? Quelles sont les différences entre pays et régions ? Quelles actions peut-on raisonnablement initier dès aujourd’hui ?

Vous souhaitez en savoir plus ? Écrivez-nous !

Comment nous vous accompagnons dans vos projets blockchain ou technologie blockchain

Alcimed accompagne ses clients dans leurs projets liés à la blockchain et notamment dans l’évaluation et l’exploitation du potentiel et des opportunités de la technologie blockchain dans un environnement B2B. Si cette technologie trouve déjà des applications concrètes dans la finance et dans la cryptomonnaie (e.g., Bitcoin, Ethereum), nous explorons particulièrement ses applications dans des domaines encore peu exploitées, comme la santé ou la mobilité.

La diversité de nos clients (industriels, start-ups, institutions nationales ou européennes, …), des champs géographiques que nous explorons, et des types de projets que nous réalisons, nous donne une compréhension globale et approfondie des problématiques abordées dans le domaine de la blockchain.

Nos projets autour de la blockchain couvrent des sujets aussi divers que la caractérisation de nouvelles technologies et de leurs applications, le montage de dossier en vue du financement d’un projet collaboratif, l’évaluation des opportunités de la blockchain et les nouveaux business models associés, la définition de cas d’usage, la recherche de partenaires, et l’évolution de la réglementation.

Les types de projets que nous menons pour nos clients dans ce domaine sont :

  • Analyse de la règlementation 
  • Montage de dossier  
  • État de l’art 
  • Innovation produits 
  • Nouveaux services 
  • Nouvelles offres 
  • Open innovation 
  • Stratégie d’innovation 
  • Business case 
  • Étude de marché 
  • Analyse concurrentielle 
  • Benchmark 
  • Évaluation d’opportunités 
  • Recherche de partenaires
  • Scouting 
  • Feuille de route 
  • Projets collaboratifs 
  • Prospective 
  • Proposition de valeur 
  • Business models 

Un projet ? Parlez-en à nos explorateurs !

EXEMPLES DE PROJETS RÉCENTS MENÉS POUR NOS CLIENTS DANS LE DOMAINE DE LA BLOCKCHAIN

Notre client, un leader mondial dans le domaine de la santé, souhaitait comprendre les opportunités de la blockchain dans l’objectif d’améliorer la traçabilité et la sécurité de sa chaîne d’approvisionnement. Nous avons ainsi analysé les caractéristiques intrinsèques de différentes technologies blockchain (traçabilité continue des produits tout au long de la chaîne de valeur, sécurité accrue des données grâce à un cryptage amélioré et décentralisé, accès en temps réel à l'analyse des données….), puis les avons mis en regard de la situation de notre client, pour en dégager l’impact de telles technologies sur les pratiques de notre client : efficacité accrue, meilleure gestion des coûts, réduction des délais, génération de signaux faibles sécurisés, protection contre les cyberattaques... In fine, les résultats étant prometteurs, notre équipe a défini une feuille de route pour l’intégration effective de la technologie blockchain dans la supply chain de notre client.
Nous avons aidé une association privée, acteur majeur du secteur agricole de la région du Grand Est en France, à structurer un projet de plateforme innovante de partage de données entre agriculteurs, dans le but de valoriser leurs pratiques à « faible empreinte carbone ». D’un point de vue technique, le choix s’est porté sur une technologie blockchain, et un plan de développement a été défini et budgété. Les questions juridiques et de gouvernance ont également été traitées, pour qu’au final le projet soit suffisamment solide pour candidater à un appel à projets européen (EIP : European Partnership for Innovation).
Nous avons accompagné un équipementier automobile dans le cadre de la transformation de ses systèmes de production vers l’usine du futur. Sa question n’était pas d’identifier les technologies du futur, mais d’évaluer véritablement leurs performances, au-delà des nombreuses communications sur le sujet, et de repérer celles qui présentent un réel intérêt par rapport à ses problématiques propres. Nous avons décrypté et sélectionné des technologies, parmi lesquelles la blockchain, l’impression 3D, la réalité virtuelle…, et décortiqué leurs cas d’usages dans d’autres industries pour comprendre leurs bénéfices réels et les facteurs clés de succès de leur adoption. Le résultat pour notre client ? Plusieurs pilotes concrets ont été menés, et certaines technologies ont effectivement été mises en place dans ses process de production.

Créée en 1993, Alcimed est une société de conseil en innovation et développement de nouveaux marchés spécialisée dans les secteurs innovants : sciences de la vie (santé, biotechnologie, agroalimentaire), énergie, environnement, mobilité, chimie, matériaux, cosmétiques, aéronautique, spatial et défense.

Notre vocation ? Aider les décideurs privés et publics à explorer et développer leurs terres inconnues : les nouvelles technologies, les nouvelles offres, les nouvelles géographies, les futurs possibles et les nouvelles manières d’innover.

Répartie dans nos 8 bureaux dans le monde (en France, en Europe, à Singapour et aux Etats-Unis), notre équipe est composée de 200 explorateurs de haut niveau, multiculturels et passionnés, ayant une double culture scientifique/technologique et business.

Notre rêve ? Être 1000, pour dessiner toujours plus avec nos clients le monde de demain.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE TERRE INCONNUE

    Vous avez un projet et vous souhaitez en parler avec un de nos explorateurs, écrivez-nous ! Un de nos explorateurs vous recontactera très vite.