3 applications des innovations technologiques en orthopédie chirurgie orthopédique par Alcimed

3 applications d’innovations technologiques en orthopédie et chirurgie orthopédique

Qu’il s’agisse de robotique ou de réalité virtuelle, mixte ou augmentée, les nouvelles technologies en orthopédie sont de plus en plus présente au bloc opératoire pour la chirurgie orthopédique. Leurs intérêts sont multiples, et les perspectives de développement et de création de valeur, à la fois pour les professionnels de santé et pour les patients, sont vastes. Alcimed revient sur 3 applications possibles des innovations technologiques dans le domaine de l’orthopédie et de la chirurgie orthopédique.

La réalité virtuelle et mixte pour l’apprentissage et la formation des médecins en orthopédie

A l’origine, la réalité virtuelle en santé a été développée à visée éducative, par exemple en permettant une reconstruction en 3D du corps humain, pour étudier en détail les différents composants et mécanismes de celui-ci. Cette technologie permet par exemple de faire de la reconstruction par organe, et d’avoir accès à une information pédagogique de grande qualité.

Le développement de la réalité virtuelle révolutionne les méthodes de formation chirurgicale : peu à peu, les méthodes traditionnelles telles que les enseignements au bloc opératoire ou encore les cadavre labs sont délaissés, au profit de la réalité virtuelle, qui permet d’avoir un meilleur point de vue et une meilleure compréhension des manipulations à effectuer. Cette tendance s’est d’autant plus accentuée depuis la crise de la Covid-19, durant laquelle la réalité virtuelle a permis de faciliter la formation des futurs chirurgiens.

La réalité mixte, quant à elle, permet d’avoir accès à un tutoriel immersif lors d’une opération, pour s’assurer de répéter les bons gestes. Ainsi, en 2017, le CHU de Montpellier a été le lieu d’une première mondiale : un interne en neurochirurgie a effectué une opération ouverte de la colonne vertébrale, via un tutoriel immersif, en portant des lunettes de réalité mixte.

La robotique et la réalité mixte augmentée pour plus de précision au bloc opératoire en chirurgie orthopédique

En introduisant la robotique, ainsi que la réalité augmentée et virtuelle au bloc opératoire, il est possible de réduire significativement la variabilité lors des opérations, pour garantir de meilleurs résultats aux patients.

La présence de la robotique au bloc opératoire n’est pas nouvelle : déjà en 2001, Jacques Marescaux avait réalisé une opération depuis New York, pour opérer de la vésicule biliaire une patiente qui se trouvait à Strasbourg. Cette pratique s’est développée, et étendue à l’orthopédie : les principaux industriels du secteurs ont à leur tour développé des robots opératoire, qu’il s’agisse de Stryker, Medtronic ou encore Johnson & Johnson.

L’utilisation de la réalité mixte au bloc opératoire pour la chirurgie orthopédique, permettant au chirurgien d’être plus rapide et plus précis, est plus récente. C’est notamment le Pr Thomas Grégory, en 2017, qui a démontré l’intérêt de cette technologie au bloc opératoire pour l’orthopédie. En effet, celui-ci a opéré une prothèse d’épaule, assisté grâce à des lunettes de réalité mixte, projetant un modèle numérique sur la patiente, et regroupant l’ensemble des informations collectées lors des examens d’imagerie. Parmi les informations disponibles figuraient par exemple l’épaisseur exacte des tissus, ou encore l’emplacement précis des organes alentours invisibles à l’œil nu.

L’avènement de la 5G devrait permettre une accélération du développement de ces technologies, pour toujours plus de précision, de répétabilité et de sécurité pour le patient.


Vous souhaitez en savoir plus sur l’intégration de la robotique en santé ?

Consultez notre page Robotique >


La réalité virtuelle, les capteurs et l’impression 3D pour un meilleur suivi du patient tout au long de son parcours

Si la réalité virtuelle permet déjà de traiter certaines phobies, ou même d’aider à la rééducation grâce aux neurones miroirs par exemple, l’application de cette technologie combinée aux capteurs et à l’impression 3D pourrait permettre d’améliorer la prise en charge du patient tout au long de son parcours, de son diagnostic jusqu’au suivi post-opératoire.

En amont de l’opération orthopédique et en préventif, des capteurs pourraient permettre de suivre l’évolution des données physiques du patient. On pourrait par exemple imaginer un corset sur-mesure, qui intègre des capteurs pour suivre en temps réel l’évolution de la courbure du dos de même qu’en post-opératoire l’utilisation d’implants capables de détecter d’éventuelles complications.

Les technologies de réalité virtuelle peuvent également permettre de planifier et simuler l’intervention à réaliser dans un environnement virtuel, permettant ainsi d’expérimenter plusieurs procédures pour sélectionner la plus adaptée.

La robotique ou la réalité virtuelle, mixte ou augmentée, offrent de nombreuses perspectives dans le domaine de l’orthopédie. Qu’il s’agisse de compléter la formation médicale, d’améliorer la précision et la répétabilité en chirurgie orthopédique au bloc opératoire, ou d’assurer un suivi optimal des patients, ces technologies devraient continuer à se développer dans les années à venir. Chez Alcimed, nous avons hâte d’étudier plus en détail ces technologies qui révolutionnent l’orthopédie de demain !


A propos des auteurs 

Emile, Business Development Manager et Fanny, Consultante dans l’équipe Santé d’Alcimed en France

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

 

Pour continuer à explorer...