Chroniques e-santé : Teladoc et Livongo, la méga-fusion

En dépit du contexte sanitaire international, 2020 est une année faste pour la e-santé. Alcimed met en lumière dans ses « Chroniques e-santé » les événements majeurs qui façonneront les efforts des prochaines années en matière de santé numérique.

5 Août 2020 : Teladoc et Livongo annoncent la fusion de leurs deux sociétés, conduisant à la formation d’un nouveau géant de la délivrance, de l’accès et de l’expérience des soins de santé. Lors de cette transaction, Livongo a été évaluée à environ 18.5Mds$. D’après Piper Sandler, ce rapprochement génère une entreprise jointe d’une valeur de 37Mds$. Il s’agit d’une des transactions les plus importantes pour une entreprise américaine. Cette fusion est d’ores et déjà évoquée comme la plus grosse transaction en santé numérique de tous les temps.

Comment s’est opérée cette transaction et surtout quels en seront les impacts sur l’écosystème de la santé numérique ?

Teladoc et Livongo : deux entreprises de services en e-santé

La télésanté (incluant la téléconsultation) est un des aspects de la santé numérique qui a le plus bénéficié de la situation de crise liée à la COVID-19. Le confinement et le risque accru de contamination ont conduit à une explosion de la demande sur l’année 2020.

Livongo est une entreprise de e-santé proposant des services de coaching auprès de patients souffrant de maladies chroniques. Initialement positionnée sur le diabète, l’entreprise permet de développer un mode de vie plus sain grâce à une plateforme de suivi de santé et des programmes d’accompagnement personnalisés. Livongo est aujourd’hui également présente dans la gestion de l’hypertension, de la prise de poids, de la prévention du diabète ou encore de la santé comportementale.

Teladoc Health est une entreprise internationale de télémédecine et de santé virtuelle. Son portefeuille de services inclut la téléconsultation, l’accès à des avis médicaux et des services de santé personnalisés s’appuyant sur des algorithmes d’intelligence artificielle. Le cœur de métier de Teladoc Health est de fournir des services médicaux « à la demande » grâce au téléphone et à la visioconférence.

La télésanté (incluant la téléconsultation) est un des aspects de la santé numérique qui a le plus bénéficié de la situation de crise liée à la COVID-19. Le confinement et le risque accru de contamination ont conduit à une explosion de la demande sur l’année 2020. De manière surprenante, la transaction s’est déroulée au beau milieu de cette crise, alors que la plupart des activités commerciales étaient ralenties voire gelées, et que les dirigeants ne pouvaient pas se rencontrer dans une même pièce.

Les deux entreprises sont américaines et développent une large partie de leur activité aux Etats-Unis. Cela dit, ce rapprochement permet d’imaginer une prise de position solide ailleurs, notamment en Europe.

Une fusion de services complémentaires pour devenir un géant de la e-santé

Teladoc et Livongo proposent des services complémentaires et sont tous deux des acteurs majeurs de leur discipline en e-santé. Cette fusion permet de renforcer mutuellement les propositions de soin virtuel pour les patients atteints de maladies chroniques, qui pourront s’engager plus proactivement dans la gestion de leur maladie. Au-delà des bénéfices cliniques d’une meilleur prise en charge, rappelons que les maladies chroniques représentent la part la plus importante des dépenses de santé aux Etats-Unis et dans le monde. Les enjeux économiques d’amélioration de leur prise en charge sont colossaux.

Le rationnel derrière cette transaction est donc clair :

  • La combinaison des offres complémentaires de deux pionniers, donnant tout son sens à la notion de soin virtuel (virtual care)
  • La création d’un continuum de soin hébergé sur une seule plateforme
  • La simplification de l’expérience et de l’accès au soin pour les patients
  • La combinaison de l’expertise clinique et de la compréhension des comportements patients
  • La création d’un acteur de taille capable de développer à l’échelle des approches de santé comportementale

La téléconsultation en temps de pandémie : une opportunité d’amélioration de la prise en charge des patients

Cette fusion s’est déroulée au moment où le potentiel de la télémédecine, et en particulier de la téléconsultation, s’est révélé. La COVID-19 a mis brutalement fin à une large part des rendez-vous médicaux, la crise sanitaire agissant comme un électrochoc pour l’industrie de la télémédecine. A titre d’illustration, le nombre de téléconsultations en France est passé de 10 000 actes par semaine début mars 2019 à plus d’un million par semaine en avril 2020, puis 160 000 par semaine en août 2020.

Au moment du déconfinement, beaucoup de rendez-vous médicaux non urgents ont été réalisés par téléphone ou visioconférence. Dans beaucoup de pays, les leviers réglementaires et économiques qui ont été actionnés pendant la crise sont débattus : qu’en restera-t-il après la crise ? Un cadre législatif flexible, plus de professionnels de santé et un modèle économique incitatif sont les facteurs clés de succès les plus importants.

La fusion de Teladoc et Livongo : quels impacts sur la e-santé ?

Fusionner la télémédecine et le soin virtuel représente une avancée importante dans la construction de services digitaux intégrés au profit des patients et des soignants. L’émergence d’un leader doté d’une vision fortement centrée sur le patient et son parcours en favorisera l’adoption.

Cette transaction est une étape majeure vers une délivrance, un accès et une expérience simplifiés du soin à différents niveaux :

  • Pour les patients : une expérience personnalisée dans laquelle le numérique permet une meilleure qualité de vie et une expérience patient plus agréable
  • Pour les professionnels de santé : une plateforme permettant de simplifier le suivi de leur patientèle
  • Pour les payeurs privés (assurances, mutuelles, employeurs) : une palette de services de soin virtuel pour un impact médico-économique positif à l’échelle

Fusionner la télémédecine et le soin virtuel représente une avancée importante dans la construction de services digitaux intégrés au profit des patients et des soignants. L’émergence d’un leader doté d’une vision fortement centrée sur le patient et son parcours en favorisera l’adoption. Soulignons toutefois que le marché de soin virtuel est bien occupé, couvert par de multiples services qui peinent parfois à se différencier. Une des conséquences du développement de ce marché est l’abondance de canaux d’accès aux soins qui peut laisser alors patients et professionnels dans l’égarement. Gageons que la capacité à les orienter facilement dans un système de plus en plus complexe sera la clé du succès pour les industriels de ce secteur.

Nous pouvons nous attendre à de nouveaux développements, puisque les deux entreprises ont annoncé que d’autres acquisitions seront envisagées. Le modèle de plateforme pour la santé est perçu par beaucoup comme l’approche la plus pertinente pour améliorer durablement la qualité de l’offre de soins et réduire l’impact budgétaire. Sur une telle plateforme, à la fois patients et professionnels auraient accès à un bouquet de services et de produits dépendamment de leurs besoins et de leur état de santé. Au-delà de la téléconsultation et du suivi à distance, nous pouvons imaginer la délivrance et la réalisation de tests diagnostiques, la livraison de médicaments à domicile, des thérapies digitales, des e-prescriptions… Un accès permanent à la santé, à portée de clic, du confort du domicile.


A propos des auteurs

Benjamin D., Grand Explorateur en Santé Numérique dans l’équipe Sciences de la Vie d’Alcimed en France
Benjamin L.Responsable de Mission dans l’équipe Sciences de la Vie d’Alcimed en France

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

Pour continuer à explorer...