L’économie circulaire au service d’une mobilité plus durable

Le secteur de la mobilité, deuxième producteur mondial de gaz à effet de serre derrière la production d’énergie et d’électricité, met en place des actions concrètes face aux enjeux environnementaux actuels. Outre le passage à la mobilité électrique verte, l’intégration du modèle de l’économie circulaire se fait tout au long du cycle de production et de vie des moyens de transport actuels. Comment ce modèle s’applique-t-il au secteur de la mobilité ? Quels sont les projets de mobilité durable les plus marquants de ces dernières années en France ?

Le recyclage et la réutilisation des matériaux appliqués à la mobilité

L’intégration de l’économie circulaire dans la mobilité passe principalement par le recyclage et la réutilisation des matériaux des véhicules usés. Le projet BlackCycle de Michelin,le rachat d’Amanhã Global par PSA ou la start-up belge Sumy en sont de parfaits exemples.

L’entreprise Michelin a créé l’entité BlackCycle, composée de sept partenaires industriels, cinq organismes de recherche et de technologie, et un pôle d’innovation, afin de mettre le pneu au centre d’une démarche d’économie circulaire. Celle-ci vise à gaspiller le moins de ressources possible et à limiter l’impact environnemental de toute une filière, allant des pneus usagés aux matières premières secondaires. L’objectif est de réutiliser 50% des pneumatiques usagés en Europe dans la fabrication de nouveaux d’ici 5 à 6 ans.

De son côté, le groupe PSA cherche à tripler son chiffre d’affaires lié à l’économie circulaire notamment grâce à Amanhã Global, entreprise portugaise spécialisée dans la pièce de réemploi présente dans une quinzaine de pays.

Cette démarche est aussi intégrée au développement de l’activité de la start-up belge Sumy, qui adopte une politique zéro déchet via la promotion, la vente et l’entretien de contenants recyclés et réutilisables.

En marche vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre

La réutilisation des matériaux découle d’une volonté plus globale de réduction des émissions de gaz à effet de serre, qui reste l’objectif majeur des grands groupes actuels.

Michelin affirme que son projet BlackCycle émet 0,93kg de CO2 en moins par kilogramme de pneu et utilise 0,89kg de ressources fossiles en moins par kilogramme de pneu usagé.

Cet objectif fait également l’objet d’intérêt des entreprises naissantes comme Sumy, qui a mis au point une plateforme logistique de « circuit court », écologique et durable. Elle a créé un service de transport de marchandises avec des véhicules utilitaires écologiques. Ces véhicules roulent au gaz naturel et sont moins bruyants et moins polluants : 39% de CO2 et 95% de particules fines cancérigènes en moins par rapport aux moteurs à essence.

Enfin, à horizon 2030, le nombre de véhicules électriques est estimé à 100 millions. Ce passage à une mobilité électrique soulève de nouvelles problématiques dans la gestion des batteries produites et usagées. En mars 2021, le groupe Renault a rejoint le consortium créé en 2020 entre Veolia, acteur majeur dans la gestion optimisée des ressources, et Solvay, expert en matériaux avancés et chimie de spécialités, avec pour objectif de mettre en place un écosystème circulaire pour les métaux (tels que le cobalt, le nickel et le lithium) issus des batteries électriques en Europe. Le processus passe par la collecte des batteries, leur démantèlement et l’extraction chimique ainsi que la purification des métaux Ce partenariat devrait permettre à ces acteurs de mettre en commun leur expertise afin d’assurer la réutilisation des métaux dans la fabrication de nouvelles batteries.

Ces innovations et projets participent au développement d’une vision circulaire de la production et de l’utilisation des moyens de transports actuels et futurs pour une mobilité plus durable. Si vous souhaitez mettre l’économie circulaire au centre de votre stratégie innovation, Alcimed est prêt à vous accompagner !

A propos de l’auteur,
Joséphine, Consultante dans l’équipe Energie, Environnement & Mobilité d’Alcimed en France

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

 

Pour continuer à explorer...