Healthy Ageing : quelles opportunités et défis sur le segment de la nutrition ?

Défini par l’OMS comme le processus de développement et de maintien de la capacité fonctionnelle, permettant le bien-être à un âge plus avancé, le « Healthy Ageing » englobe une réalité complexe. Vieillir en bonne santé ne s’astreint pas à la santé mentale et physique mais intègre la capacité à maintenir un niveau d’activité et d’indépendance tout au long de sa vie. Parmi les solutions à explorer, la nutrition tient une place de choix dans l’accompagnement du Healthy Ageing. Quelles sont les opportunités sur ce segment pour les acteurs de la santé et de l’agroalimentaire ? Quels sont leurs défis associés ? Alcimed vous livre sa vision du Healthy Ageing, pour être bien dans sa tête, bien dans son corps et bien dans ses baskets !

Bien dans son corps : un vaste champ d’opportunités en nutrition pour le Healthy Ageing

De l’axe cerveau-intestin à la conservation de la densité osseuse et de la masse musculaire, l’alimentation joue un rôle crucial dans le healthy ageing à chaque niveau.

La nutrition pour prévenir ou atténuer le déclin de la mobilité

La mobilité est une dimension de la santé physique dont les premiers effets peuvent apparaître dès l’âge de quarante ans et se traduisent par des baisses de la performance physique. Ces déclins de la performance peuvent prendre des formes pathologiques à terme. Ces effets se font ressentir au niveau musculosquelettique, c’est-à-dire principalement au niveau musculaire, osseux et ligamentaire.

Pour prévenir ou atténuer le déclin de la mobilité, plusieurs mécanismes de synthèse des protéines musculaires, d’absorption de minéraux, ou encore du maintien des mécanismes antioxydants et anti inflammatoires ont été ciblés comme essentiels. Dès lors, les industriels de la nutrition travaillent activement à identifier les macro et micronutriments d’intérêt, et leur bonne formulation afin d’obtenir des effets préventifs sur les mécanismes biologiques.

A ce titre, Abbott a développé Ensure Gold pour le marché des boissons fortifiées, un aliment formulé en poudre et en boisson destiné au maintien des tissus musculaires chez les adultes à partir de quarante ans.

La nutrition pour maintenir les capacités du système immunitaire

Le déclin du système immunitaire avec l’âge est connu sous le terme d’immunosénescence. La nutrition peut aider à ralentir ce processus à différents niveaux. Ici aussi, les protéines et micro-nutriments jouent un rôle prépondérant en maintenant les systèmes immunitaires dits innés et acquis par la stimulation des cellules immunitaires et le maintien de leurs constituants.

Des acteurs en amont de la chaine de valeur tels que Good Mills développent des ingrédients fonctionnels spécifiquement pour le segment. Good Mills commercialise SpermidineEVO, un concentré de germe de blé riche en spermidine. De récents travaux ont démontré le rôle que joue cette polyamine dans la stimulation de l’autophagie, le mécanisme physiologique de protection et de recyclage d’éléments cellulaires.

Bien dans sa tête : une dimension plurifactorielle du Healthy Ageing

La santé cognitive est plurifactorielle et englobe de nombreuses facultés mentales telles que l’apprentissage, la mémoire ou encore les fonctions d’exécution.

La nutrition pour maintenir les fonctions cognitives

Certaines vitamines, acides gras et probiotiques ont un impact sur la santé cognitive. Face à de fortes variations individuelles sur ce volet du Healthy Ageing, de nombreux acteurs de la nutrition travaillent à comprendre quels sont les nutriments impliqués ainsi que leurs interactions de manière à maintenir les fonctions cognitives.

A ce titre, Vitabiotics commercialise Neuromind Plus, un complément alimentaire destiné au maintien d’un fonctionnement cérébral normal. Comme pour l’ensemble des offres ciblées Healthy Ageing, malgré des preuves scientifiques apportées lors du développement de ce type de produits, les effets mesurés à long terme restent à évaluer afin de valider l’efficacité de ces produits.

La nutrition pour atténuer les effets de conditions (pré)pathologiques

Du fait de l’augmentation de la prévalence des maladies neurodégénératives à partir d’un certain âge, l’atténuation des conditions pathologiques et pré pathologiques est une dimension incontournable du Healthy Ageing. Par exemple, la prévalence de la maladie d’Alzheimer et de la démence atteint presque 10% à partir de 70 ans.

A ce titre, Nutricia a développé Souvenaid, une solution visant à l’amélioration de la mémoire chez les patients atteints d’Alzheimer à des stades précoces. Cette boisson intègre notamment des ingrédients tels que l’uridine, précurseurs d’éléments impliqués dans la formation des membranes synaptiques.

Les principaux défis du Healthy Ageing

Les 3 grands défis du Healthy Ageing

  1. Les signes avant-coureurs du vieillissement étant de mieux en mieux identifiés notamment à des âges précoces, les approches du Healthy Ageing tendent donc à définir plus précisément les périodes charnières dans la vie de l’individu durant lesquelles agir. Un défi de taille émerge ainsi, pour formuler des produits efficaces pour chacune des catégories d’âge, dans une logique de prophylaxie.
  2. Un défi complémentaire de la prévention réside dans la personnalisation de l’approche de manière à proposer les solutions les plus adaptées, au-delà des tranches d’âge, à l’échelle de l’individu. En effet, les marqueurs de vieillissement peuvent se heurter à des variations interindividuelles importantes, à l’exemple du domaine de la santé cognitive.
  3. Relever ces défis est également conditionné par la prise de conscience des individus face à des signes avant-coureurs de vieillissement parfois peu perceptibles ou non compris comme liés au vieillissement. La sensibilisation est donc un chantier majeur pour le succès du Healthy Ageing. Sur ce volet, la crise de la COVID-19 permet de mettre plus en lumière le lien entre risque pathologique et vieillissement, et pourrait permettre de renforcer la prise de conscience des individus.

Les solutions de détection précoce et de diagnostic

Les approches préventives et de personnalisation peuvent être grandement facilitées par le digital. Par exemple, Neurotrack, une société américaine spécialiste de la e-santé, développe une plateforme de diagnostic, de monitoring et de renforcement des fonctions cognitives, dans un but de réduction du risque de développement de la maladie d’Alzheimer. Protinex a, de son côté, développé une plateforme d’analyse du statut immunitaire de l’individu, dans une logique de prévention et de prise en charge simultanée. Ces solutions ouvrent la porte à la combinaison de solutions de diagnostic et de solutions nutritionnelles personnalisées, prenant en compte l’âge biologique de l’individu au-delà de l’âge chronologique uniquement.

La nutrition est une dimension incontournable du Healthy Ageing. Néanmoins, des challenges persistent sur le niveau de preuve scientifique à apporter quant au lien entre certains nutriments et le Healthy Ageing pour s’assurer et convaincre de l’efficacité des approches. Par une meilleure compréhension des mécanismes de vieillissement, la prévention, la personnalisation et une bonne communication auprès des consommateurs sont les défis phares à relever pour une approche réussie du Healthy Ageing !


A propos de l’auteur, 

Mathieu, Responsable de Mission dans l’équipe Agroalimentaire d’Alcimed en France

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

 

Pour continuer à explorer...