Journal de bord

stem cell therapy in animal health thérapie cellulaire cellules souches santé animale

Nouvelles tendances vétérinaires en matière de thérapie par cellules souches

Lorsque vous entendez l’expression « thérapie cellulaire à base de cellules souches », quelle est la première image qui vous vient à l’esprit ? Vous pensez probablement à la thérapie par cellules souches chez l’homme, mais avez-vous déjà pensé au meilleur ami de l’homme souffrant d’arthrose ? De nos jours, de plus en plus d’entreprises explorent la possibilité de traiter les animaux de compagnie comme les chiens, les chats et les chevaux avec des thérapies à base de cellules souches. Dans cet article, nous vous guidons à travers la technologie actuellement utilisée et les dernières tendances en matière de thérapie par cellules souches dans le domaine de la santé animale.

Qu’est-ce que la thérapie par cellules souches ?

La thérapie par cellules souches décrit l’utilisation des cellules souches pour traiter ou prévenir une maladie ou un état en utilisant leur capacité à se différencier en types de cellules spécifiques. De nos jours, une poignée de types de cellules souches adultes sont utilisées pour traiter certaines indications chez les animaux comme les chiens, les félins et les équidés. Comme les cellules souches adultes ne peuvent se développer qu’en une certaine quantité de types cellulaires différents, le nombre d’indications traitées aujourd’hui est principalement axé sur l’arthrose et les maladies articulaires.

Aujourd’hui, nous pouvons distinguer trois types différents de technologies des cellules souches : autologues, allogéniques et xénogéniques. La principale différence entre ces trois technologies est l’origine (donneur) des cellules souches.

1. Dans la technologie autologue, les cellules souches sont extraites du patient lui-même et réinjectées dans le même patient.

2. Dans la technologie allogénique, les cellules souches sont extraites d’un donneur et injectées à de nombreux patients appartenant à la même espèce.

3. Enfin, dans le cadre de la technologie xénogénique, les cellules souches d’un donneur sont extraites et injectées à de nombreux patients qui n’appartiennent pas à la même espèce.

Tendances des types de technologie de cellules souches : à quoi devons-nous nous attendre ?

Ces dernières années, de plus en plus de publications scientifiques et d’essais sur le terrain ont montré que différents types de cellules souches adultes, comme les sécrétomes MSC (stade laboratoire), les ASC, les ci-MSC, les UC, pouvaient traiter davantage d’indications que l’arthrose classique, comme par exemple des indications comme la gingivostomatite et les maladies rénales chroniques chez les félins, ou les maladies intestinales chroniques et la kératoconjonctivite sèche chez les chiens. Cette augmentation des publications récentes et des essais sur le terrain illustre bien la nouvelle dynamique dans ce domaine. L’innovation en matière de thérapie par cellules souches dans le domaine de la santé animale est motivée à la fois par l’utilisation de types de cellules souches adultes à la fois nouveaux et différents, et par les nouveaux développements au sein des différents types de technologie des cellules souches.

Alors que la technologie autologue existe depuis quelques années dans les grandes cliniques vétérinaires en Europe et aux États-Unis, seuls quelques produits allogéniques, ciblant l’arthrose chez les équidés, ont été approuvés et sont disponibles sur le marché européen. Cependant, la technologie allogénique offre certains avantages commerciaux par rapport à la technologie autologue, comme l’utilisation d’économies d’échelle en fournissant un produit prêt à l’emploi. Plusieurs acteurs cherchent actuellement à se lancer dans ce domaine d’activité.

D’autre part, la technologie des cellules souches xénogéniques commence à rattraper son retard par rapport aux nouvelles études publiant des preuves concernant la sécurité et l’efficacité de la thérapie xénogénique pour les animaux de compagnie. Étant donné que la technologie xénogénique offre l’avantage de la thérapie allogénique par cellules souches mentionnée plus haut, et qu’elle permet de traiter des patients de différentes espèces, cette technologie offre la possibilité de servir un marché plus vaste avec un seul produit. Aujourd’hui, seul un nombre limité de start-ups sont actives dans ce domaine, se concentrant principalement sur l’arthrose équine et canine, mais elles pourraient rattraper le développement de la technologie allogénique à l’avenir.

 

Les tendances à l’utilisation d’une plus grande variété de types de cellules souches et les premiers essais pilotes sur la technologie xénogénique chez les animaux semblent accroître les attentes en matière de nouveaux produits de thérapie par cellules souches. Ces progrès dans le domaine de la santé animale pourraient fournir des indications supplémentaires pour le développement de produits à base de cellules souches pour l’application humaine, en particulier dans le domaine de la xénogénique, qui est encore entravé par des préoccupations éthiques. Dans l’ensemble, les thérapies à base de cellules souches et en particulier la technologie xénogénique semblent intéressantes d’un point de vue commercial et médical/recherche pour développer de nouveaux produits destinés à traiter des maladies tant en santé animale qu’humaine.

Alcimed va continuer d’explorer le développement des thérapies par cellules souches, alors restez à l’écoute ! Ce sujet vous intéresse ? Découvrez nos réalisations de conseil en business development !

A propos de l’auteur

Jasmine, Consultante Senior dans l’équipe Santé d’Alcimed en Allemagne

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *