Pourquoi et comment utiliser les combinaisons de traitements contre le cancer en oncologie par Alcimed. Why and how to use combination treatments in oncology by Alcimed.

Pourquoi et comment utiliser les combinaisons de traitements en oncologie ?

Le cancer étant une maladie très complexe, il existe à ce jour différents traitements pour le combattre : chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, thérapies ciblées ou encore immunothérapie. Toutefois, les monothérapies ne sont pas toujours suffisantes et la combinaison de deux ou plusieurs traitements se révèle souvent plus efficace. Ces dernières années, beaucoup d’efforts ont été déployés pour combiner différents traitements afin d’optimiser les soins prodigués aux personnes atteintes de cancer. Quel intérêt d’avoir recours à des combinaisons de traitements ? Et comment ces combinaisons sont-elles utilisées en oncologie ?

La combinaisons de traitements en oncologie : 3 avantages clés pour augmenter l’efficacité des thérapies

La combinaison de traitements est un terme générique comprenant tout type de combinaison d’interventions thérapeutiques. La combinaison de deux ou plusieurs traitements peut augmenter l’efficacité des thérapies par rapport aux monothérapies pour trois raisons :

  • La combinaison de diverses thérapies permettrait de surmonter ou d’éviter/retarder la résistance aux monothérapies, ce qui est souvent le cas dans le traitement du cancer. La résistance à certains types de traitements peut survenir dès le début ou au cours du traitement. Cette dernière est connue sous le nom de résistance adaptive et est souvent due à des variations moléculaires particulières au sein des cellules tumorales qui les rendent insensibles à certains types de thérapies.
  • Les effets des différents traitements peuvent s’ajouter les uns aux autres, voire même être synergiques. Par exemple, deux médicaments ciblant la même voie ou des voies connexes pourraient conduire à une inhibition accrue d’un effet spécifique.
  • Lorsque les traitements ont un effet synergique, des doses plus faibles peuvent potentiellement être administrées aux patients, ce qui pourrait avoir un effet global moins toxique pour le patient.
Pour télécharger notre livre blanc
‘L’innovation en oncologie: un futur prometteur pour les patients’
Cliquez ici >

 

Les combinaison de traitements en immunothérapie anticancéreuse

En immunothérapie anticancéreuse, de nombreuses initiatives essaient de combiner différents types d’immunothérapies. Ces dernières années, les essais cliniques étudiant la combinaison de plusieurs immunothérapies anticancéreuses se sont multipliés, ainsi que des essais étudiant la combinaison d’immunothérapie anticancéreuse avec d’autres types de traitements. Voici quelques exemples de combinaisons de traitements en immunothérapie intéressantes qu’Alcimed a repéré :

  • La radiothérapie augmenterait les résultats des inhibiteurs de points de contrôle (seulement en cas de traitement local) car l’irradiation pourrait sensibiliser les cellules tumorales à l’immunothérapie. La combinaison de ces traitements pourrait donc avoir un effet synergique.
  • Plusieurs combinaisons de chimiothérapie et d’immunothérapie font l’objet d’essais cliniques.

L’American Society for Clinical Oncology a souligné l’essai clinique Impassion130 sponsorisé par Roche dans lequel des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique triple négatif, et positives pour les cellules immunitaires du ligand-1 de mort cellulaire programmée (PD-L1), ont vu leur état de santé s’améliorer sous atézolizumab (thérapie ciblant le PD-L1) combiné avec de la chimiothérapie, par rapport aux patientes traitées par chimiothérapie combinée avec un placebo.

  • Un exemple prometteur de thérapies combinées consiste à associer des médicaments modifiant le microbiome intestinal à des immunothérapies anticancéreuses. Plusieurs essais cliniques vont dans ce sens puisque le microbiome intestinal humain est supposé jouer un rôle significatif dans la vulnérabilité d’une personne et dans sa réponse aux immunothérapies anticancéreuses, notamment aux inhibiteurs des points de contrôle.

Au-delà de l’immunothérapie, d’autres exemples de combinaisons de traitements en oncologie

  • La radiothérapie est souvent associée à d’autres traitements, comme la chirurgie ou la chimiothérapie, pour optimiser la réduction des cellules cancéreuses.

Chez les patientes atteintes d’un cancer du sein par exemple, la chirurgie et la radiothérapie sont souvent combinées : la patiente peut subir une tumorectomie (seuls la tumeur et les tissus environnants sont retirés, afin de préserver la poitrine), puis des radiations pour détruire les éventuelles cellules tumorales qui n’auraient pas été enlevées lors de la chirurgie.

  • Enfin, les thérapies systémiques du cancer peuvent être combinées avec des thérapies numériques, qui peuvent ou bien suggérer de nouvelles options thérapeutiques ou bien améliorer et optimiser le traitement du patient.

Les récentes avancées sur les combinaisons de traitements sont prometteuses en oncologie afin d’améliorer l’efficacité des thérapies. Pour aller plus loin sur ce sujet, téléchargez notre livre blanc L’INNOVATION EN ONCOLOGIE : UN FUTUR PROMETTEUR POUR LES PATIENTS.


A propos des auteurs

Volker, Grand Explorateur en Oncologie dans l’équipe Santé d’Alcimed en Allemagne
Jana, Consultante dans l’équipe Santé d’Alcimed en Allemagne

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

Pour continuer à explorer...