Série CES 2021 – Les appareils de désinfection : doit-on s’attendre à une révolution de nos modes de vie ?

Depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, les solutions pour désinfecter les surfaces des objets et lieux publics sont recherchées et mises en œuvre pour limiter au maximum la propagation du virus. Alcimed revient sur 3 appareils de désinfection exposés au Consumer Electronics Show (CES) qui s’est tenu virtuellement en début d’année. Doit-on s’attendre à une révolution de nos modes de vie ? A l’heure où le coronavirus peut se retrouver n’importe où dans l’air, dans les eaux usées ou sur tout objet et surface touchés par quiconque, les protocoles sanitaires se renforcent. De manière générale, le lavage réguliers des mains et le respect des gestes barrières sont devenus notre quotidien. Des avancées technologiques en matière de désinfection pourraient nous simplifier la vie !

Cette année le CES, placé sous le signe de la pandémie de COVID-19, a présenté de nombreuses innovations tournées vers la désinfection d’objets ou lieux de vie. L’évolution des techniques de désinfection, nécessaire dans de nombreux secteurs, sera sans doute un facteur clé pour la sécurité sanitaire tant au niveau individuel que collectif. Notre équipe a retenu en particulier 3 appareils de désinfection innovants.

1. La station de recharge pour smartphone Oblio par Lexon

La société française de design Lexon a développé une station de recharge pour smartphone, nommée Oblio. Equipée de la technologie LED UV-C, elle permet d’éliminer tous les micro-organismes présents sur les écrans. Il suffit de placer son smartphone dans ce stérilisateur-chargeur pendant 20 minutes pour nettoyer son smartphone et 3h pour une recharge complète.
L’efficacité d’Oblio a été validée en laboratoire et confirme son aptitude à éliminer 99,9% des bactéries et virus. Efficace lorsque l’on sait que ces objets sont en contact direct avec notre visage !

Oblio a reçu le prix de l’innovation lors du CES 2021.

« Nous sommes extrêmement honorés et fiers d’être reconnus et récompensés pour le design distinct de notre produit, sa fiabilité et son efficacité à désinfecter nos appareils mobiles, et bénéficier ainsi de l’opportunité de devenir LA solution incontournable pour la maison et le bureau. »

indique Boris Brault, PDG de Lexon.

2. La poignée de porte auto-désinfectante de CleanMotion

Dans un autre registre, mais toujours concernant un objet que nous touchons des dizaines de fois par jour, CleanMotion s’est attaqué au problème des poignées de porte. En effet, près de 80% de maladies infectieuses peuvent être transmises par contact des mains. La société suisse CleanMotion a élaboré une poignée auto-nettoyante. Grâce à son anneau et son réservoir de désinfectant, une stérilisation se fait automatiquement après chaque usage, avec la promesse d’éliminer 99,9% des virus et bactéries. Une fois la poignée relâchée l’anneau désinfectant situé à la base de la poignée effectue un aller-retour, répartissant ainsi le liquide désinfectant sur toute la surface.

Son utilisation facile et son installation rapide rendent cette poignée indispensable dans les zones à haute fréquentation comme les bureaux, les magasins et les bâtiments publics. On demande cependant à voir son comportement dans des lieux hyper fréquentés ou les portes sont manipulées plusieurs dizaines de fois par heure !

3. Le robot autonome Adibot par Ubtech

Enfin, un énorme défi consiste à désinfecter des pièces entières – et toutes leurs surfaces – de façon efficace et fiable. Cette technologie qui serait par exemple particulièrement utile pour les transports en commun ou les cabinets médicaux. Adibot est un robot doté d’une lampe UV-C capable de réaliser cette tâche de manière autonome. Au même titre que les robots aspirateurs, ce système détecte les objets et les personnes autour de lui, et inactive en moins de 2 minutes jusqu’à 99,9 % des agents pathogènes dangereux sur une surface d’environ 90m². Ce robot comporte jusqu’à seize lampes germicides incassables pour une portée et une exposition maximale, permettant une désinfection à 360°. Une planification du parcours robotisé des principaux points de désinfection est possible avec une répétition du parcours de désinfection cartographié lors des cycles suivants. La désinfection peut ensuite être démarrée simplement, et même à distance.

Grâce à cette innovation, les coûts de nettoyage peut être réduits, et cela évite également aux agents d’entretien de prendre des risques dans des lieux de haute circulation du virus.

En ces temps de pandémie liée au COVID-19, cet appareil pourrait permettre de faire respecter les protocoles sanitaires stricts dans de nombreux lieux publics tels que les hôpitaux, les musées ou les écoles, en assurant la sécurité des visiteurs et des employés.

La lutte sans merci contre les bactéries et virus a été largement amplifiée par la crise sanitaire que nous traversons. Au-delà de la crise actuelle, de nombreux protocoles sanitaires deviendront la norme, notamment dans les lieux à forte circulation et des appareils de désinfection robotisés seront un vrai plus pour réaliser ces tâches chronophages de façon fréquente et adaptée. A minima, leur utilité sera incontestable dans des lieux fréquentés par des publics malades ou à risques fragiles tels que les hôpitaux, les EHPAD ou les cabinets médicaux.


A propos des auteures
Alice, Consultante et Christelle, Responsable de Mission dans l’équipe Santé d’Alcimed en France

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

 

Pour continuer à explorer...