[Alcimed x AFP] Le pari des laboratoires pharma pour endiguer la pandémie de Covid-19

Christelle Cottenceau, Directrice de Projets en Santé au sein d’Alcimed, a partagé avec l’Agence France Presse (AFP) la vision nuancée d’Alcimed sur ce que la pandémie signifie pour le secteur pharmaceutique et notamment les producteurs de vaccins. 

« Difficile, selon les spécialistes, de déterminer exactement les profits des laboratoires. Entre le vaccin d’AstraZeneca (1,78 € l’unité) et celui de Moderna, les prix varient fortement, tout comme les technologies utilisées et les stratégies. AstraZeneca a notamment expliqué vouloir vendre son vaccin à prix coûtant, durant le temps de la pandémie en tout cas. Attention cependant à ne pas tirer à boulet rouge sur les laboratoires, préviennent des spécialistes, qui font valoir les risques pris par ces acteurs. 

« Pfizer a investi près de 2 milliards de dollars. Mais ils ont commencé à investir sans savoir ce qu’ils allaient trouver. Beaucoup de candidats vaccins s’arrêtent en ce moment », et ces sociétés ne rentreront jamais dans leurs frais en ce qui concerne l’investissement effectué pour ces recherches, explique Christelle Cottenceau, directrice de projets en santé au sein d’Alcimed. »

Vous souhaitez en savoir plus sur les technologies à ARNm ? Découvrez nos explorations sur cette thématique :

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >