Cosmétique

Cosmetic 360 : 3 tendances cosmétiques majeures de 2023

Publié le 03 janvier 2024 Lecture 25 min

Comme chaque année, le Salon Cosmetic 360 s’est tenu au Carrousel du Louvre à Paris les 18 et 19 octobre derniers. Notre équipe était présente et fait le point sur les dernières tendances et innovations du marché des cosmétiques.

Tendance n°1 : Explorer les premières mises en application du microbiome cutané, qui fait beaucoup parler de lui

Les solutions de soins de la peau à base de probiotiques et le microbiome cutané en général sont au cœur de la recherche moderne.
Sur place, de nombreux exposants experts du microbiote offraient leurs produits et services aux acteurs du monde de la cosmétique sur différents axes de recherches et d’analyses :

  • Séquençage et génotypage du microbiote, comme Genoscreen qui est doté d’un plateau technique complet avec des robots de dernière génération comme Illumina ou Applied Biosystems. Ces plateformes de séquençage, de PCR quantitative et de génotypage, combinées à des outils bio-informatiques leur permettent de réaliser des analyses génomiques et métagénomiques précises, complètes et rapides.
  • Démonstration de l’efficacité d’ingrédients de produits cosmétiques sur le microbiote cutané et optimisation des formulations. BioFilm Control aide à la caractérisation de l’action de produits cosmétiques sur le microbiote cutané ou à la formulation pour se rapprocher des effets recherchés. BioFilm Control aide ainsi à obtenir les preuves scientifiques nécessaires pour démontrer des allégations. StratiCELL propose des tests d’efficacité in vitro et ex vivo d’ingrédients bruts innovants et de produits de soins cutanés formulés pour justifier des revendications. Il combine notamment les composants du microbiote cutané et l’épiderme reconstruit en 3D pour étudier l’efficacité des ingrédients dermo-cosmétiques sur la flore microbienne cutanée.
  • Utilisation de tissus probiotiques qui délivrent des composés naturels et sans conservateur directement sur la peau, favorisant la santé microbienne. Nanospun propose le « masque probiotique » pour le visage, composé de probiotiques vivants encapsulés dans des fibres naturelles de taille nanométrique et enrichi de nutriments et de « super-aliments » d’origine végétale. Il améliore et module la santé de la peau en stimulant son microbiome.

Tendance n°2 : Exploiter l’impact que peuvent avoir les cellules nerveuses sur notre peau

La Neuro-cosmétique, une discipline en plein essor qui fait le lien entre les neurosciences et les ingrédients cosmétiques

  • Un modèle de peau innovant : StratiCELL et Neuron Experts (France) s’associent pour développer un modèle de peau 3D unique, issu de la coculture d’épiderme humain reconstruit et de neurones sensoriels humains. Ce modèle permet d’étudier les propriétés apaisantes des ingrédients cosmétiques ou des produits formulés sur la peau sensorielle.
  • Un actif neuro-apaisant : Spring Snow™ d’Odycea, issu des fleurs blanches de prunellier sauvage cible l’axe « peau-cerveau ». Spring Snow contient une palette de différents polyphénols et d’acides aminés. Il limite, entre autres, l’inflammation neurogène à l’origine de l’hypersensibilité des fibres nerveuses cutanées. Il aide ainsi les peaux fragilisées à retrouver confort, beauté et bien-être.

La Cosmétique holistique : contribuer au bien-être des individus en agissant à la fois sur la peau et l’esprit

Des nouveaux actifs, certifiés COSMOS, pour se sentir bien !

  • Les Laboratoires Expanscience lancent leur nouvel actif holistique naturel EPIONINE® Bio, extrait de Camelia oleifera, un petit arbre originaire de Chine. Cet ingrédient protège la peau du stress intérieur et extérieur en agissant sur l’axe peau-cerveau. EPIONINE® Bio aiderait les individus à se sentir mieux dans leur peau en traitant les problèmes cutanés et états émotionnels. En effet cet actif serait, entre autres, capable d’améliorer la qualité de vie, l’estime de soi tout en réduisant le stress psychologique.
  • Mibelle Biochemistry propose le neuroactif TiMOOD ™, certifié NATRUE, à base de poivre de timut, une plante à épices de l’Himalaya. Cet ingrédient revendique améliorer la fonction neuronale dans la peau et ainsi améliorer son homogénéité. En outre, TiMOOD™ influencerait positivement l’humeur et le bien-être émotionnel en aidant les personnes stressées à se sentir plus équilibrées et relaxées

Tendance n°3 : Développer des packagings et des galéniques de plus en plus responsables

Des packagings rechargeables, biosourcés et compostables

Beaucoup d’acteurs présentaient des conditionnements de recharge biosourcés et compostables comme Embalforme et Lyspackaging. Issus de ressources renouvelables, les emballages biosourcés sont fabriqués à partir de matières premières d’origine végétale. Ils permettent ainsi de réduire les émissions de gaz à effet de serre et voient leur empreinte carbone diminuée. Biodégradables, ils ont la capacité de se décomposer naturellement sous l’action de micro-organismes.

Des cosmétiques solides en poudres, pastilles ou feuilles !

  • Produits d’hygiène anhydres en poudre : Tech Nature, qui place l’innovation au service des soins cosmétiques, offre des shampoings, gels douche et mousses lavante sous forme de poudres à réhydrater.
  • Des pastilles à dissoudre. Nuwen propose la technologie Tab&Care qui associe à la fois un savoir-faire industriel de compression unique en France et un cahier des charges de formulation qui prend en compte, en plus de la performance du produit et de sa sensorialité, sa responsabilité environnementale. Une fois ces pastilles dissoutes dans l’eau, on obtient un produit d’hygiène, tel qu’un gel douche pour le corps ou bien un gel lavant pour les mains.
  • Des cosmétiques hydrosolubles, Deardot a développé des feuilles nettoyantes pour le visage et le corps en utilisant la biomasse naturelle Celluble™ qu’il suffit d’humidifier pour faire mousser !

Découvrez comment notre équipe peut vous accompagner dans vos projets liés à la cosmétique solide >


Tous ces formats permettent lors de leur production une réduction de la consommation en eau et une concentration en principes actifs. Moins volumineux que leurs homologues liquides, ils utilisent moins d’emballages et sont plus faciles à stocker et à transporter, leur empreinte carbone est donc réduite.

Cette 9ème édition du salon Cosmetic 360 nous a permis d’observer un engagement important des entreprises pour diminuer l’impact environnemental des produits, de leur galénique et de leur packaging, pour améliorer la santé du microbiote cutané et enfin pour prendre soin du bien-être émotionnel et de l’axe peau-cerveau. Des sujets d’actualité, riches de promesses et avec de belles perspectives d’innovations. Alcimed peut vous accompagner dans vos projets autour de ces thématiques. N’hésitez pas à contacter notre équipe !


A propos de l’auteur, 

Ella, Consultante Senior au sein de l’équipe Cosmétique & Luxe d’Alcimed en France

Vous avez un projet ?

    Parlez-nous de votre terre inconnue

    Vous avez un projet et vous souhaitez en parler avec un de nos explorateurs, écrivez-nous !

    Un de nos explorateurs vous recontactera très vite.


    Pour aller plus loin