Digitalizing healthcare in Europe : Which countries are leading the way in e-Health by Alcimed. Digitalisation des soins de santé en Europe : Quels pays montrent la voie de la e-santé par Alcimed.

Digitalisation des soins de santé en Europe : Quels pays montrent la voie de la e-santé ?

Les solutions digitales sont présentes dans presque tous les domaines de notre vie, ce qui facilite les activités quotidiennes. L’une des principales utilisations du digital est la e-santé, ou santé digitale, qui permet une transmission plus rapide et plus complète des données des patients et qui permet d’augmenter la communication entre les professionnels de santé et les patients. De nombreux pays européens ont déjà adopté la e-santé. Par exemple, l’étude « International Benchmarking and Digital Health Index » a classifié l’Estonie, le Danemark et l’Espagne comme les pays européens les plus performants en matière de santé en ligne. Aujourd’hui, Alcimed vous invite à explorer la e-santé dans ces pays pour réfléchir aux exemples dont nous pouvons tirer parti.

Estonie, le leader de la e-santé en Europe ?

Chaque citoyen dispose d’un dossier de santé en ligne, qui intègre les données de plusieurs prestataires de soins de santé pour créer un dossier commun facilement accessible aux médecins et aux patients.

L’Estonie est connue pour être un pays pertinent pour les affaires grâce à son ouverture d’esprit. Dans ce pays, il est possible d’enregistrer une nouvelle entreprise en ligne, en quelques minutes seulement. Cet avantage a attiré de nombreux entrepreneurs du secteur des technologies, y compris des investisseurs dans le domaine de la santé. Ainsi, l’Estonie se trouve aujourd’hui en tête de l’indice de santé digitale avec une valeur de 81,9 pour la e-santé. Chaque citoyen dispose d’un dossier de santé en ligne, qui intègre les données de plusieurs prestataires de soins de santé pour créer un dossier commun facilement accessible aux médecins et aux patients eux-mêmes. Il facilite le travail des professionnels de la santé, rendant les processus de diagnostic plus agiles et plus précis. En outre, les Estoniens peuvent également bénéficier de services tels que la prescription et l’ambulance en ligne. Par exemple, la prescription électronique permet aux pharmaciens d’avoir accès en ligne aux informations du patient pour délivrer le bon médicament. En outre, les patients peuvent virtuellement demander des ordonnances répétées, sans avoir à se rendre dans des hôpitaux ou des cliniques. Tout aussi efficace, l’ambulance électronique détecte la position de la personne qui appelle à l’aide en moins de 30 secondes, ce qui réduit le temps d’arrivée de l’ambulance. De plus, sur le trajet vers l’urgence, les ambulanciers peuvent avoir accès aux informations essentielles du patient, comme son groupe sanguin, ses allergies, ses traitements récents, ses médicaments en cours ou sa grossesse, ce qui leur permet de prendre rapidement une décision sur place.

Le Danemark terre fertile pour l’innovation en e-santé

De nombreux services digitaux incitent les patients à être plus proactifs dans les décisions concernant leur santé et à améliorer les résultats de santé.

Le Danemark est reconnu comme le « lieu idéal » pour l’innovation. Le pays investit dans le talent et l’innovation tout en promouvant les bonnes affaires, l’éthique et la confiance. Le Danemark a été un pionnier de la télésanté, et aujourd’hui la e-santé est établie, devenant un succès. Chaque patient danois profite des avantages d’un dossier de santé électronique auquel lui et son médecin peuvent accéder. En outre, de nombreux services digitaux incitent les patients à être plus proactifs dans les décisions concernant leur santé et à améliorer les résultats de santé. Par exemple, le projet Telecare North a mis en place un suivi des soins à domicile pour les patients atteints de BPCO (maladie pulmonaire obstructive chronique). Dans le cadre de ce projet, onze municipalités affiliées, l’université d’Aalborg et les médecins généralistes ont coopéré pour tester la télémédecine pour les patients souffrant de cette maladie. Grâce à la télémédecine, les patients ont pu enregistrer et communiquer des données concernant leur état de santé, et seulement si nécessaire, ils ont dû se mobiliser dans les hôpitaux pour consulter un médecin généraliste. Selon The health care in Denmark (2008), ce projet a amélioré la qualité de vie des patients et réduit le nombre d’hospitalisations de 11 %. De même, grâce au concept d’hôpital virtuel, les femmes souffrant de complications de grossesse et les bébés prématurés peuvent être suivis à domicile. En outre, les patients souffrant de problèmes de santé mentale peuvent compter sur la télépsychiatrie, qui leur permet d’accéder facilement et de manière flexible à des traitements fondés sur des preuves et à des consultations vidéo. Grâce à leur stratégie de santé digitale, les hôpitaux danois ont réduit de 75% le nombre de consultations externes.

L’Espagne, un des systèmes de santé les plus efficaces

L’une des principales raisons de cet accomplissement est le système de dossiers de santé électroniques (DSE) mis en place il y a plus de 20 ans dans le pays.

L’Espagne est la véritable preuve qu’une qualité élevée ne dépend pas nécessairement d’un gros investissement. Son système de santé a été classé parmi les plus efficaces au monde selon l’indice Bloomberg d’efficacité de la santé (2018). L’une des principales raisons de cet accomplissement est le système de dossiers de santé électroniques (DSE) mis en place il y a plus de 20 ans dans le pays. Ce système a amélioré la communication entre les patients et les professionnels de la santé et a contribué à accélérer la recherche en renforçant la capacité à diagnostiquer les maladies et à améliorer la précision clinique et les résultats. Un autre facteur clé de succès pour la digitalisation des soins de santé dans le pays, sont les nombreuses startups qui y sont présentes. Ces entreprises sont principalement attirées par l’accès facile au financement dans le pays, soutenu par des fondations et des investisseurs privés tels que Bayer et Novartis. Selon le Barcelona & Catalonia Startup Hub, il y a plus d’une centaine de startups axées sur la santé digitale dans la seule ville de Barcelone. Par exemple, Doctoralia est une plateforme numérique reconnue, née d’une startup espagnole. La plateforme aide environ 200 millions d’utilisateurs par an à trouver des médecins et à obtenir des rendez-vous dans 20 pays différents.

Les défis à relever pour la poursuite du développement

Malgré tous les progrès réalisés, la digitalisation des systèmes de soins de santé représente toujours un grand défi pour de nombreux pays. L’un des plus grands obstacles est le long processus de réglementation que les outils et services numériques doivent traverser avant d’être définitivement approuvés. Un cadre clair et une stratégie efficace avec un leadership politique sont donc essentiels pour faire avancer la transformation digitale des soins de santé. Pour les professionnels de la santé, les nouveaux outils et services permettront d’améliorer les soins aux patients et de proposer des traitements plus efficaces, mais pour cela, la société doit jouer un rôle fondamental. Par exemple, les patients doivent être disposés à partager leurs données et doivent également être engagés et motivés pour participer à la prise de décisions concernant leur santé.

Dans l’ensemble, la digitalisation des soins de santé est un long chemin avec des possibilités infinies. Les différentes applications et systèmes devraient apporter des avantages tels que l’autonomie des patients, une meilleure gestion du parcours du patient et, surtout, l’amélioration du bien-être des patients. L’Estonie, le Danemark et l’Espagne ont déjà commencé à progresser dans cette direction, en utilisant des solutions numériques créatives en matière de soins de santé pour améliorer la vie des patients et des professionnels de la santé. L’ouverture d’esprit et le soutien aux entreprises de ces pays sont des points communs qui ont permis le succès de la santé en ligne. D’autres pays pourraient en faire des benchmarks pour surmonter les difficultés éventuelles liées à la réglementation, au leadership politique et à l’engagement des patients, et construire de nouveaux services pour le futur de la santé


A propos des auteurs
Jessica
, Consultante dans l’équipe Santé d’Alcimed en Belgique

Vous avez un projet d’exploration ?
Nos explorateurs sont prêts à en discuter avec vous

Contactez nos explorateurs >

Pour continuer à explorer...